Les Poissons Roses

Repartir d’une réflexion sur la Personne et ses motivations profondes. Que nos concitoyens retrouvent simplement l’envie de se lever le matin et le goût du Bien commun.

Qui sont les Poissons Roses ?

Ni parti politique classique, ni think tank ou laboratoire d’idées, les Poissons Roses tentent depuis 2010 d’être un mouvement de personnes engagés sur tout le territoire, pour faire bouger les lignes politiques, au cœur d’une gauche française sans boussole.

Les Poissons Roses, c’est l’histoire d’une petite voix « personnaliste » qui s’est malgré tout faite entendre en France, tant sur les questions d’éthique que de justice sociale qui sont intimement liées. Par nos rencontres personnelles et nos messages, nous avons contribué à faire fissurer le puissant dogme ultralibéral et libertaire qui a contaminé le logiciel de la gauche française, pervertissant jusqu’à la notion si nécessaire d’émancipation, en raison de la perte des notions de sens commun, de lien personnel et de limite. Nous avons cofondé; avec des députés du Parti Socialiste, dont Jean-Philippe Mallé, un laboratoire d’idées, « Esprit Civique », parrainé à sa naissance par Jacques Delors, animé par le député PS Dominique Potier. Ce laboratoire qui réunit chaque automne une Université populaire, est de plus en plus en écouté mais pèse encore trop peu dans le jeu politique français.

Pour bâtir un projet commun, nous sommes convaincus que les responsables politiques, en particulier à gauche, doivent faire un détour par l’anthropologie, fonder leur action sur une connaissance de la Personne, de ses blessures et de ses aspirations profondes. C’est pourquoi, prise au piège d’une sorte de religion de la laïcité, la gauche française se montre incapable de penser une République confiante dans les aspirations spirituelles de nos concitoyens. Ce serait pourtant la meilleure réponse aux tueries de 2015.

%d blogueurs aiment cette page :