Mon parcours : Bordelais élevé parmi les ceps de merlot de mes grand-père et père, je construis le projet professionnel d’Ingénieur en Biotechnologie des Universités de Strasbourg, Bâle (CH), Karlsruhe (D) et Fribourg (D), passionné par la santé et l’innovation. Jeune chercheur en vaccins dans une multinationale à Bruxelles, je me reconvertis par pragmatisme fin des 90’s dans l’informatique. Plus de 15 ans après, spécialisé comme Test Manager, je fais à nouveau vibrer mes fibres germaniste et anglophile !

Ma vie familiale : Agé de 50 ans, je vis avec mon épouse et nos deux filles de 19 et 16 ans à Mérignac (33). L’ouverture d’esprit, l’accueil de chacun et l’engagement dans nos communautés, chrétiennes ou laïques, associatives ou professionnelles, sont nos marqueurs forts. Les échanges humains et culturels tous horizons, nous enrichissent et nourrissent nos deux « jeunes citoyennes » pour être au monde de demain, prenant leur part avec une audace croissante.

Mes sources profondes : Résolument éclectique, on m’a souvent confié le rôle de fédérateur, pour « entrainer vers un sommet une cordée », personnes reliées, autres et semblables, évoluant à la vitesse du plus faible, pour nous dépasser ensemble. Je sais aussi le sens de la pierre apportée humblement au collectif, pour servir et « bâtir la cathédrale ». Dans ces deux configurations, je goûte la rencontre fraternelle et vraie, dans le respect d’une éthique chevillée au corps.

Mes passions : J’en évoquerai 3, parmi 10 ! Le vin ; inventer ; teinter la plume, toutes pour exister par le lien… Le vin ? Du Bordeaux d’abord, fidèle aux charpentés Médoc, et séduit également par un Trivento argentin, un Tokaj hongrois à 6 Puttonyos ou encore par un Pouilly Fumé fruité du Nivernais … ; l’invention ? Vaccins hier, inventions graphiques en ingénierie aujourd’hui, et quid de demain ? Ecrire ? De quelques poèmes pour mes proches, à des audaces nouvelles récemment, dans un plaisir parfois même jubilatoire et vital, puisqu’ … « au début était le Verbe » !

Les Poissons Roses : Dès les premiers contacts en 2012, l’adhésion est totale, pour mon premier engagement en politique ! Je sens de suite le fit avec ces hommes et ces femmes : les sensations de densité humaine et de cohérence chez eux me frappent encore à chaque rencontre. Et cela se voit du dedans comme du dehors. L’invitation du Pape François en mars 2016 au Vatican en témoigne magnifiquement. Dans l’engagement, notre « Banc Bordelais », riche d’une équipe soudée, accueillante aussi au sang neuf, aime à s’illustrer par des initiatives souvent premières : « apéro à bulles », rencontres en librairies, participations à RCF ou encore au débat du Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine sur le Revenu Universel, aussi notre premier « phare » pour les Français en 2017 : quel beau programme !