Plombier-philosophe. Diplômé de l’ESSEC et licencié en philosophie, je découvre les Philippines au cours de mes études, en 1995. C’est un choc dont je ne me suis pas remis. J’y retourne alors à l’âge de 23 ans, travaillant avec mon épouse comme responsable d’une ONG de micro-crédit dans le nord de Manille. J’y prends conscience du problème de l’eau dans les quartiers urbains précaires (mauvaise qualité, prix élevé, réseaux piratés). Rentré en France, je suis responsable d’un réseau de stations-services chez Esso, volontaire de tournées-rue auprès de personnes en situation de prostitution puis co-patron pendant 10 ans d’une entreprise de plomberie pour la réinsertion de personnes « cabossées ». En 2008, je cofonde l’ONG Eau et Vie, qui invente un nouveau modèle d’opérateur de proximité dans les bidonvilles urbains (Philippines, Bangladesh, Côte d’Ivoire).

Mes passions. Lecteur assidu de BD et de romans, écrivain à mes heures perdues (en attente d’éditeur ;-)), j’aime aussi me défouler dans les randos ou sur un court de tennis…

Relié. Marié et père de 4 enfants, je m’efforce avec mon épouse de consacrer du temps à ma famille et à son développement harmonieux. Mon moteur, c’est le désir de justice et la mise en oeuvre de solutions pour les plus fragiles, avec d’autres. C’est ce qui me pousse à m’engager dans mon travail aussi bien que dans l’action politique.

Fondateur des Poissons Roses. En 2011, je crée ce courant proche du PS, un pied dehors, un pied dedans. Inspiré du personnalisme d’Emmanuel Mounier, j’entends replacer la personne au cœur de l’action politique, contre le rouleau-compresseur de l’individualisme consumériste contemporain. La justice n’est cohérente que si elle se réalise dans tous les champs de l’existence humaine.

Et demain ? Porte-parole du mouvement, j’œuvre pour que cette voix soit entendue au sein de la gauche. C’est pourquoi nous avons choisi de lancer et soutenir un « ticket » personnaliste aux primaires de la Belle Alliance Populaire de janvier 2017.