Communiqué de Presse : Primaire de la Belle Alliance Populaire

Les Personnalistes présenteront un candidat

La justice sociale est le fondement de la paix. Dans une France secouée par le scepticisme, la colère et le manque de vision d’avenir, la gauche doit réinventer un chemin de pacification des rapports sociaux. Malheureusement, ce n’est pas le sentiment de paix qui règne dans notre pays.

Le jeune sans qualification et sans avenir tenté par le vote FN, l’ouvrière textile du Rana Plaza au Bangladesh, le chômeur de longue durée fissuré par le manque de confiance et de perspectives, la famille des côtes philippines ou haïtiennes ravagées par des typhons d’ampleur inédite, le malade en fin de vie menacé d’euthanasie dans un hôpital sous pression financière, la femme instrumentalisée pour les maternités de substitution des riches, la personne de la rue reléguée dans sa solitude mortifère, le migrant fuyant la guerre à la recherche de sécurité et de travail…

Tous doivent bénéficier d’un effort prioritaire de l’action politique collective.

Tous doivent prendre place dans un projet pour la France et pour l’Europe, qui associera le travail, les intelligences et les convictions religieuses et philosophiques de chacun.

Pourquoi la gauche s’est-elle laissé désarmer ? Par quelle paresse, par quel aveuglement notre logiciel s’est-il corrompu face aux injustices réelles à l’œuvre dans nos sociétés, fruits de béantes « failles éthiques » ? Comment avons-nous laissé l’individualisme consumériste coloniser les esprits pendant que les richesses se concentraient en quelques mains, comme jamais dans l’histoire ?

Tout simplement parce que ce combat pour la justice doit se mener sur tous les terrains, dans tous les champs de l’existence.

« Nous sommes reliés, donc je suis ». Il est temps pour la gauche de repartir d’une réflexion sur la Personne et ses motivations profondes. Que nos concitoyens retrouvent simplement l’envie de se lever le matin et le goût du Bien commun.

L’émancipation et la justice sont inséparables et ne peuvent s’articuler sur la satisfaction infinie de tous les désirs individuels. Surtout quand certains désirs mettent « en miettes » notre environnement ou les corps et les esprits d’autrui.

C’est ce que nous avons proposé dans un Manifeste : A CONTRE-COURANT, paru en février 2016, dont le fondement personnaliste est très largement partagé.

Il est tout simplement impensable qu’une telle vision politique, qui va chercher loin dans l’histoire de la République et de la gauche française, soit absente de la primaire de la Belle Alliance Populaire. Nous décidons de l’incarner de la même manière que nous l’incarnons dans nos engagements personnels.

Nous appelons toutes celles et tous ceux qui partagent la même conviction, plus ou moins engagés dans les partis ou l’action politique et sociale, à se joindre à notre mouvement. 

Le 6 novembre, nous ferons connaître le ticket présidentiel qui portera le projet des Personnalistes à la primaire de la Belle Alliance Populaire.

Il n’y a pas de fatalité à l’injustice. Alors cessons d’avoir peur…

Et que la France, berceau du personnalisme, en redevienne un des phares !